Accueil

Le mot du Maire


Bonjour à tous.

Ce dernier journal de l’année donne l’occasion de faire le point sur 2018.

Les travaux sont toujours des moments forts par l’impact financier et pour les adjoints qui sont sollicités régulièrement : dalle du hangar communal, lampadaires rue du Pâquis Haut, sécurisation de la rue de Chamarandes, enrobés rue des Vergers (rue et trottoirs), enrobés rue Lamartine et assainissement en cours rue du Chemin de Fer.
Un grand merci pour votre patience car Chamarandes-Choignes a été l’objet de déviations qui ont perturbé la circulation.

Moment fort également pour deux grands événements, la fête napoléonienne de septembre et le 11 novembre. La cérémonie du dévoilement de la plaque de la bataille de Choignes a été un moment de convivialité où les compagnies de reconstitueurs nous ont fait revivre une époque peut-être méconnue de certains mais où la participation intergénérationnelle a été forte.
Le 11 novembre qui finissait les cérémonies du Centenaire a permis de mettre en lumière la correspondance de deux poilus, Gustave Aubert de Choignes et Henri Kern de Chamarandes.
Les deux lettres lues ce jour-là sont d’ailleurs reproduites dans le bulletin (page 2) et sont des témoignages émouvants et exceptionnels pour l’histoire de nos villages.
De même, la présence de la famille australienne du poilu Henri Mathey montre tout l’intérêt que l’on porte à l’histoire de sa famille et surtout la trace indélébile laissée par la Grande Guerre dans les familles du monde entier et dans l’imaginaire collectif.

L’année se terminant, je vous souhaite au nom du conseil municipal, de bonnes fêtes de Noël et tous nos vœux de bonheur et de santé pour 2019.

Je vous invite aux traditionnels vœux de la municipalité le vendredi 25 janvier à 19 h à la salle des fêtes des Hautes Charrières.

 

Bernadette RETOURNARD


Bienvenue sur notre nouveau site !

Chamarandes-Choignes : un écrin de verdure

La commune de Chamarandes-Choignes est constituée de deux villages, situés sur les bords de la Marne. Les villages bénéficient d’une situation agréable, à deux pas de la ville mais dans un environnement privilégié, organisé autour de la rivière et du canal entre Champagne et Bourgogne. Les bois de la rive droite constituent un lieu de promenade privilégié pour les marcheurs et les vététistes, ainsi qu’un territoire de chasse réputé. Il n’est pas rare d’y croiser des chevreuils, biches ou autres cervidés.